Partagez|

enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Lun 4 Juil - 14:33




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

Je suivais des études de droit depuis maintenant trois ans. En réalité, je devrais avoir terminer à l'heure ou je vous parler, mais au bout d'un an à peine, j'ai ait une pause dans mes études, car je vivais une période difficile. Mon petit ami de l'époque avait été arrêter pour trafique de drogue, et je vivais mal le fait de n'avoir rien vu venir, alors, qu'il faisait ça sous mon nez. Comme quoi l'adage qui dit que l'amour est aveugle est bien vrai. trois années s'étaient écoulés depuis et j'allais bien mieux, la preuve, j'avais de nouveau quelqu'un dans ma vie et tout était parfait entre nous. Il faut dire que je le connais depuis l'âge de 6 ans aussi, donc ça aide.

Lionel et moi, on vivait ensemble depuis quelques mois. Il était professeur d'histoire, mais avant d’emménager ensemble, j'avais pris un petit boulot au starbuck coffee. Je bossais deux après-midi par semaine, dont le vendredi. Je terminais ma journée vers 20 heures. Ce soir là, nous devions nous retrouver pour aller manger un morceau en amoureux. La journée m'avais sembler longue, mais elle touchait enfin à sa fin. Mon service se termina, j'en profitais pour prendre une bonne douche, car le fils d'une cliente m'avais jeter son chocolat dans la figure. J'en avais pleins les cheveux. Une fois prête, je sortie du café et commençait à marché en direction de notre point de rendez-vous. J'étaie un peut en avance, aussi, je me posa sur un banc en attendant l'arrivée de Lionel. Je me souvenais comme si c'était hier du jour ou j'avais fait sa connaissance. Il était bien plus qu'un petit ami pour moi, c'était mon confident, mon grand-frère, je pouvais tout lui confier les yeux fermés, il savait m'écouter, me consoler. J'avais une chance folle de l'avoir dans ma vie. Bon, on se prenait la tête des fois, mais c'était jamais sans gravité. Souvent s'était pour des broutilles. J'étaie jalouse de nature, ou plutôt vigilante, comme j'aimais le dire, lui, il était bordélique. Mais ça faisait partie du quotidien, et tout les couples se disputent pour des bêtises, ça ne veux pas dire pour autant qu'ils vont se quitter. J'aimais Lionel de tout mon cœur et je n'avais aucune envie de le perdre. C'était lui et pas un autre.

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Invité
Invité
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mar 5 Juil - 3:14

WENDY & LIONEL ♥

La vie et l'amour sont la même chose. Quand il n'y a pas d'amour, il n'y a pas de vie ⊹ Roch Carrier.

    « Géopolitique de la guerre froide, aujourd’hui. »

    Les réactions semblaient assez partagées. Certains étudiants faisaient la grimace, alors que le visage d’autres étudiants s’illuminaient brusquement. Des murmures se firent entendre. Sans y prêter attention, je m’installai derrière mon bureau et commençai à faire cours. J’étais débutant dans le métier. À vingt-quatre ans, j’étais à peine plus âgé que mes élèves. J’étais professeur d’histoire à UCLA. Aujourd’hui, je faisais cours à des élèves de première année. Dix-huit, dix-neuf ans. J’avais à peine quatre ans de plus qu’eux. Et quand je faisais cours à des étudiants de troisième année, par exemple, je pouvais presque passer pour un élève. Pour moi, c’était un inconvénient. Je craignais qu’on ne me respecte pas, je craignais de manquer d’autorité, je craignais de passer pour un gamin. Mais pour l’instant, je ne m’en sortais pas trop mal. Oh, bien sûr, il y avait toujours des étudiants désagréables. Mais c’était le lot de tous les professeurs. Des avantages, des inconvénients. J’aimais mon métier. Et puis, certains étudiants étaient vraiment intéressants, et me rappelaient moi-même quand j’étais à leur place, encore peu de temps auparavant. Rien que pour ce genre d’étudiants, pour le plaisir de leur transmettre des connaissances, mon métier en valait la peine.

    La journée passa assez rapidement. J’en étais content, parce que je devais retrouver ma petite amie pour manger un morceau, après son travail. Wendy. Wendy était bien plus que ma petite amie. Elle était la femme de ma vie. Rien qu’en pensant à elle, un sourire éclairait mon visage. Quand j’eus terminé mes cours, je rentrai directement chez moi. Je partageais un appartement avec Wendy. Je me débarrassai de mes affaires avant de me servir quelque chose à boire. Puis je filai sous la douche. J’aimais la sensation de l’eau coulant sur mon corps. Au moment de choisir ma tenue, j’hésitais un peu. Pas une tenue trop habillée, ni une tenue négligée. J’optai pour un jean et une chemise passe-partout, ainsi qu’une veste. Je devais rejoindre Wendy près du Starbucks où elle travaillait deux après-midi par semaine. Je me mis en route, impatient de la revoir. Une journée sans elle me paraissait bien longue. J’étais content que ce soit enfin le week-end. Je pourrais profiter de Wendy. J’avais un paquet de copies à corriger, mais ce n’était rien d’urgent. Je garai ma voiture et marchai jusqu’au point de rendez-vous donné. Je repérai immédiatement Wendy sur un banc, et hâtai le pas dans la direction.

    « Bonsoir, chérie. Tu es sublime, comme d’habitude ».


    Je me penchai vers elle pour l’embrasser tendrement. Elle m’avait manqué. Déjà, oui.

    « Comment s’est passé ta journée ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mar 5 Juil - 11:25




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

Tout en attendant mon homme, je réfléchissais à ce que nous pourrions faire pendant le week-end. Bien sûr, comme il était professeur, je savais qu'il aurais des copies à corriger. Moi même, j'avais un devoir important à rendre pour lundi. D'ailleurs, ça me gênait un peut d'être étudiante dans l'université ou il travaillait. Pourtant, on faisait rien de mal, il n'était pas mon prof, d'ailleurs je n'avais jamais rien compris à l'histoire. Pas plus que lui en ce qui concerne le droit. Ce qu'il y a c'est que j'avais l'impression d'être la bête noir de l'université. Vous comprenez, je suis étudiante, il est prof et on vis ensemble, certains le prenait mal, et j'entendais souvent des petites réflexions désagréables me concernant. Bon, on en était pas à s'embrasser à pleine bouche devant tout le monde, mais bon, on était un couple quoi, et tout les couples ont des petits moments d'intimité. J'allais pas faire comme si de rien n'était quand je passais à côté de lui, et inversement. D'ailleurs, j'avais besoin de le voir, de le toucher. Alors au diable les ragots, ils étaient tout simplement jaloux de mon bonheur.

Lionel ne tarda pas à me rejoindre, je l'avais vu arrivé de loin. Comme toujours, un long frisson parcouru mon corps, et je ne pu m'empêcher de le regarder. Je ne l'avais pas vu ce matin, ni à l'université, ni chez nous. En effet, il était déjà partie quand je m'étaie réveiller. Je n'aimais pas ce genre de matin, je préférais le voir à mon réveil. Le cas contraire, ma journée ne se passait pas bien, et j'en avais eus confirmation, encore aujourd'hui. Après, c'est peut être dans ma tête que ça se passe comme ça. Une autre personne n'aurais rien remarquer. Seulement moi, je m'imaginais que ma journée était pourrie quand je ne le voyais pas, même quelques minutes. Aussi, au fond de moi, je me disais que si je l'avais vu, ce gamin n'aurais pas renverser son chocolat sur moi. Ainsi, j'aurais été bien plus présentable. Je portais un vieux jean, que je gardais dans mon vestiaire en cas de besoin et un haut, que je jugeait passable. Mais bon, mon Lionel ne sembla pas le remarquer, puisqu'il me fit un compliment qui me mis le feu aux joues. J'avais beau y être habituer, j'avais beau savoir que j'étaie jolie, quand il me le disais, j'avais toujours la même réaction.

WENDY : Salut, mon cœur, fis-je en le laissant m’embrasser.

Pour ça, nul besoin de me forcer, j'adorais l'embrasser et il le savait bien. Je le fis s'assoir à côté de moi et posais ma tête dans le creux de son cou, afin de mieux profiter de son odeur qui m’avait tant manquer aujourd'hui. Il sentait bon le gel douche, j'en déduisit qu'il était passé par la salle de bain avant de venir me rejoindre. En même temps, j'avais fait pareil, non ? Il me demanda comment c'était passé ma journée.

WENDY : Beaucoup trop longue, répondis-je avec un sourire en coin. J'avais envie de te voir. Et la tienne ?

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Invité
Invité
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mar 5 Juil - 12:05

    Wendy et Lionel, Lionel et Wendy. Elle et moi, c’était toute une histoire. Quand je l’ai rencontrée, j’avais huit ans, et elle n’en avait que six. C’était son premier jour d’école, et on se moquait d’elle, parce qu’elle pleurait son père. Je les avais tout de suite trouvés ridicules, et j’avais volé à son secours. C’est ainsi qu’une belle amitié a démarré. Malgré nos deux ans de différence, nous ne nous sommes jamais quittés. Notre relation a toujours été fusionnelle. Jamais l’un sans l’autre. Même si ma sœur ne l’aimait pas du tout. Et je crois qu’au fond, j’ai toujours été plus ou moins amoureux de Wendy. Elle était la seule fille, à part celles de ma famille, à faire vraiment partie de ma vie. Je l’avais gardé pour moi. J’avais supporté de voir toutes ses relations d’un soir. Je l’avais suivie ici. Nous étions en couple depuis seulement un an, et pour moi, c’était un réel bonheur. La récompense de toutes ces années de patience. Nous avions emménagé ensemble depuis quelques mois. Bien sûr, parfois, on se disputait, parfois, on ne se comprenait… Le lot de tous les couples quoi. J’étais heureux quand elle était auprès de moi. Heureux et très, très amoureux.

    Un petit problème se posait également. Elle étudiait dans la même université où j’enseignais. Les couples prof-étudiant faisaient toujours l’objet de bavardages incessants. Alors oui, ce n’était pas le top. Je savais très bien que mes élèves sortaient parfois des trucs du genre : « Tu savais que Monsieur Blackburn vivait avec une étudiante en droit ? Franchement, aucune morale ! ». Je savais très bien que les camarades de promo de Wendy racontaient à tout le monde ceci : « Halliwell se tape un prof d’histoire ! Mais si, tu vois, le blond qu’on prend toujours pour un étudiant et qui parle rarement ! ». C’était désagréable, évidemment. Mais je m’efforçais toujours de ne pas y prêter attention. Après tout, ils ne savaient pas que je connaissais Wendy depuis l’enfance, que nous n’avions que deux ans de différence… Notre situation était bien différente, je m’en étais facilement rendu compte. Parfois, je me sentais mal à l’aise, rien de plus. Tant que les mauvaises langues n’affectaient pas trop ma Wendy, passe encore…

    Quoi qu’il en soit, j’étais vraiment heureux de la retrouver ce soir. Après une journée de travail, pour un week-end de repos. Je n’avais pas fait de plan, j’attendais simplement les suggestions de Wendy. Tant que j’étais avec elle, ça m’allait. Je savais qu’elle avait eu une dure journée, même si je ne l’avais pas du tout vue. J’avais un cours tôt ce matin, et je ne l’avais pas croisée à la fac. J’eus un sourire quand elle me fit asseoir auprès d’elle, et qu’elle posa sa tête dans le creux de mon cou. J’en profitais pour passer ma main autour de ses épaules, comme pour l’attirer encore plus contre moi. Je humai légèrement le parfum de ses cheveux ; il me semblait qu’elle venait juste de les laver.

    « Pareil, j’avais vraiment hâte de me retrouver avec toi. Mais la journée ne s’est pas trop mal passée, les étudiants étaient assez attentifs, le sujet pas inintéressant, donc ça allait encore… »

    Je déposai un baiser sur le front de Wendy.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mar 5 Juil - 14:41




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

J'étaie confortablement installée dans ses bras comme lorsque je me trouvais sur mon canapé. Je me fichais pas mal d'être dans la rue, de toute manière, je savais qu'on allait pas tarder à bouger. En effet, j'avais faim et mon estomac se mis à protester, signe, qu'il ne fallait pas s'éterniser dehors et vite trouver de quoi le calmer. Je l'écoutais en silence, me raconter sa journée, avant de lui donner un peut plus de détails sur la mienne. J'avais eut un cours barbant le matin, je m'étaie prie la tête avec une fille de ma promo, pour une raison que je ne voulais pas évoquer avec lui, je n'avais pas eut le temps de déjeuner, et j'étaie aller bosser le ventre vide. J'étaie du genre jalouse, et cette fille avait eut le culot d'avoir des commentaires déplacés vis à vis de Lionel, et je l'avais mal pris. C'était mon copain, elle avait pas à parler de lui de cette façon.

C'est marrant, quand on y pense, à quel point j'avais changer en un an. Avant, je me fichais pas mal qu'une autre fille jette des regards pleins de sous entendu au mec avec qui je sortais, mais depuis que j'étaie avec Lionel, tout avait changer. Sans doute parce que j'étaie vraiment amoureuse de lui et que je savais que notre histoire était sérieuse. Peut être qu'il y avait d'autre raisons, au fond, quelle importance ? J'avais juste envie de préserver notre couple et pour c'était normal que je remette à leur place toutes ses petites idiotes qui voulaient me tester.

On se leva donc du banc, et mains dans la main, on se dirigea vers la voiture de Lionel. Je n'en possédais pas. Pas par manque de moyens, mais plutôt par peur. Mon père m'avait payer des cours de conduite à 16 ans, mais au bout de quelques minutes, je m'étaie pris un poteau, et depuis, je n'avais jamais voulu réessayer. Quand il y repensait, il rigolait bien. D'après lui, ma mère était pareil. Je lui ressemblais beaucoup, dommage que je n'ai que des photographies jaunies en guises de souvenirs. J'étaie trop jeune quand elle nous a quitter.

Mes réactions en voiture, faisaient sourire Lionel, car à chaque fois, je surveillais le compteur, afin de vérifier qu'il ne roule pas trop vite. Cinquante, pour moi, c'était déjà trop. Alors, quand je m'installais, je lui dis, pour le taquiner.

WENDY : Promis, aujourd'hui, je dis rien, fis-en me retenant de rire, car je l'avais vu me regarder avec des gros yeux.

Je savais que c'était pas méchant, il voulait, lui aussi, me taquiner.

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Invité
Invité
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mer 6 Juil - 7:30

    J’avais donc retrouvé Wendy sur un bac, près du Starbucks Coffee où elle travaillait. Je m’étais assis près d’elle, et elle s’était installée contre moi. J’adorais la tenir dans mes bras, la serrer contre moi. J’avais l’impression que quand elle était dans mes bras, tout allait mieux. J’avais toujours une envie irrépressible de la protéger. Bien sûr, entre elle et moi, ce n’était pas toujours idyllique. On se prenait la tête aussi, comme dans chaque couple. Mais on se connaissait depuis tellement longtemps, et tellement bien, que ça aidait beaucoup… Wendy n’était pas seulement ma petite amie, mais la femme de ma vie, ma confidente, ma meilleure amie, ma meilleure conseillère… Et comme, avant d’être ensemble, nous nous entendions déjà très bien, il était plus facile de régler les difficultés, les problèmes, les différends, les disputes. Parfois, on se faisait la tête pendant un moment, mais ça ne durait pas. Comme une équipe, nous arrivions à surmonter nos problèmes ensemble. Avant qu’elle ne soit ma petite amie, j’avais déjà du mal à imaginer ma vie sans Wendy. Alors maintenant, c’était tout bonnement impossible pour moi. Elle représentait tout pour moi.

    J’avais un sourire accroché aux lèvres. Naïf, me direz-vous. Eh bien, probablement. J’étais fou amoureux de Wendy, depuis déjà bien longtemps. Déjà quand nous étions plus jeunes. Déjà quand elle avait quinze ans et qu’elle était tombée enceinte… Déjà quand elle avait seulement envie de s’amuser. Quand je l’avais suivie ici. Après tout, je crois bien que je l’avais toujours plus ou moins aimée. Une ou deux fois, j’avais essayé de sortir avec une autre fille. Mais elles n’avaient pas été dupes, et ça n’avait pas marché. Je n’en avais pas eu le cœur brisé, non. J’avais simplement compris. Compris que je ne pouvais être avec aucune autre que Wendy. Et là, auprès d’elle, je me sentais vraiment bien. Nous allions passer la soirée ensemble. Pas à l’appartement, nous avions prévu de dîner dehors. À cet instant, nous nous racontions brièvement nos journées respectives. Wendy ne semblait pas avoir apprécié la sienne. Et lorsqu’elle mentionna une prise de tête avec une camarade de promo, sans en préciser la raison, je n’insistai pas. Je savais que c’était inutile, et puis, elle m’en parlerait si elle en avait envie.

    Pendant un instant, la pensée du paquet de copies que j’avais à corriger m’effleura. Des élèves de troisième année, c’est-à-dire d’une vingtaine d’années. J’avais bossé sur la guerre de Sécession avec eux, de manière bien plus approfondie qu’avec des lycéens, bien sûr. Ils m'avaient rendue des dissertations. J’avais déjà essayé d’évaluer le niveau de cette promo. Pas trop mal. Certains étaient très bon, c’était une certitude. C’était vraiment plaisant à voir. Mais il y avait également des étudiants qui me donnaient l’impression de ne pas être à leur place. Ils auraient dû faire tout sauf une fac d’histoire. Je me demandais ce qu’ils avaient fait en Terminale pour écrire ou dire des âneries aussi horribles. C’était tout bonnement incroyable.

    Je chassai ces pensées professionnelles pour me concentrer uniquement sur le moment présent, avec Wendy. Nous nous étions levés du banc et nous avions rejoint ma voiture. Bien entendu, c’était moi qui prenais le volant. Je connaissais bien la peur de ma petite amie à ce sujet. J’étais respectueux des limites de vitesse, mais pour Wendy, c’était toujours trop. Ça me faisait sourire. Et d’autres fois, ça causait aussi des disputes. Mais pas ce soir, je me l’étais promis. Et puis, Wendy elle-même affirmait qu’elle n’allait rien dire. Je lui fis un clin d’œil et me penchai vers elle pour l’embrasser sur la joue. Puis je démarrai la voiture.

    « Où est-ce que je vous emmène, mademoiselle ? »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mer 6 Juil - 19:51




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

Quand je pense qu'il y en encore un an, je ne voulais plus entendre parler d'amour. J'avais eut le cœur brisé à de nombreuses reprises, et à chaque fois, Lionel était là pour me ramasser, pour me consoler. Pourtant, j'ignorais que de me voir m'amuser et sortir avec tout ces mecs, le faisait souffrir horriblement. Jusqu'à ce je surprenne cette conversation entre lui et mon père, je ne me doutait de rien. Je pensais être sa meilleure amie, rien de plus. Pour moi, dès l'instant ou il m'avais secouru dans la cour de récréation, il était devenu mon confident, mon grand-frère. Nos deux années de différence d'âge, ne changeait rien au fait, que je l'adorais. Je ne pensais pas du tout qu'un jour, on passerais au delà de l'amitié. Pourtant, quand j'avais entendu Lionel dire à mon père qu'il en pouvait plus de me voir avec un autre que lui, je me suis posée des questions. Plus encore quand j'ai entendu mon père lui répondre, que si je faisais ça, c'était un peut pour attirer son intention. Un peut comme si mon père avait compris, qu'au fond de moi, je l'aimais aussi. Apparemment, je devais être la seule à pas le savoir.

J'ai repasser cette conversation dans ma tête une bonne partie de la nuit, jusqu'à ce que je m'endorme, complètement épuisée. Là, j'ai rêver de Lionel. Bon, c'était pas la première fois, mais d'habitude, quand il me rendait visite en rêve, c'était en ami. Là, c'était différent, dans mon rêve, il m'avouait ce qu'il avait dit à mon père. Quand je me suis réveillée le lendemain, j'avais enfin compris que ce qu'avait dit mon père c'était la vérité. J'aimais Lionel, mais j'avais été trop occuper à fuir l'amour que je ne m'étaie rendu compte de rien.

Il faut comprendre qu'avant lui, j'avais été détruite deux fois. La première un quinze ans quand je m'étaie retrouver enceinte. Et la seconde, il y a trois, lorsque celui que je croyais être le bon, avait été arrêter pour trafic de drogue. Oui, j'avais été mal, mais Lionel m'avais aider à aller mieux. Il aurait du me dire ce qu'il avait sur le cœur, au lieu de ça, il m'a attendu. J'ignore combien de temps exactement car il ne m'en à jamais parler, mais il à été patient. Aujourd'hui je suis certaine d'une chose. C'est lui l'homme de ma vie, c'est avec lui que je veux fonder une famille. Dans longtemps hein, rien ne presse, mais je le sais, c'est tout.

J'étaie donc monter dans la voiture après avoir promis à mon amoureux que je ne l’embêterais pas avec les limitations de vitesse. J'avais aucune envie de me disputer avec lui pour des broutilles. Je voulais profiter de notre soirée en amoureux. Il m'embrassa sur la joue, mais quand il fut assis près de moi, j'en profitais pour l'embrassé tendrement. Il démarra, tout en me demandant ou je souhaitais aller.

WENDY : Peut importe, mon chéri, répondis-je en lui souriant. J'ai tellement faim que je pourrais avaler n'importe quoi.

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Invité
Invité
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Jeu 7 Juil - 10:52

    Comme "meneur", j'avais toujours été nul. Au lycée, à la fac, avec mes potes, je n'étais jamais le leader. J'étais bien trop effacé, trop réservé. Je n'avais pas vraiment d'idées géniales pour qu'on s'amuse tous, et je n'étais jamais le premier à me lancer. Non, j'avais toujours été un suiveur, dira-t-on. Pour ceux qui ne me connaissaient pas, j'étais ennuyeux, froid, indifférent, coincé. Mais mes amis, j'entends mes vrais amis, me voyaient différemment. J'étais juste un peu timide, je n'aimais pas trop les plans douteux et tout ce qui était un peu trop déluré. Mais j'avais juste besoin d'être poussé un peu, entraîné par mes potes. Tout ça pour vous dire que même aujourd'hui, à vingt-quatre ans, je n'avais toujours pas l'étoffe d'un meneur. Bien sûr, en tant que professeur, j'avais dû essayer de m'améliorer. Quand j'avais une promo entière d'étudiants devant moi, il fallait bien que je me débrouille pour diriger le cours, pour animer un peu. Mais quand même, j'étais loin d'être au top. Quand j'étais avec Wendy et qu'il fallait se faire un petit programme, organiser une journée en amoureux, je préférais largement la laisser faire. Je n'avais pas trop d'idées, ou alors, quand j'en avais, elles manquaient sérieusement d'originalité. Elle était bien meilleure que moi pour ça, je l'avouais sans complexe. Et puis, j'espérais toujours lui faire plaisir en lui laissant le choix. Voilà pourquoi, encore ce soir-là, je lui avais demandé où elle voulait aller. Nous devions aller manger un morceau ensemble, c'était déjà prévu. Mais je ne savais pas si elle voulait juste grignoter, ou si elle voulait d'un vrai dîner au restaurant. La dernière option était plus romantique, évidemment. Mais c'était à Wendy de décider. Peut-être serait-elle trop fatiguée pour s'éterniser dans un restaurant. Mais en même temps, elle semblait vraiment affamée.

    Quand je lui avais demandé où elle voulait aller, Wendy m'avait répondu que cela lui importait peu, qu'elle avait tellement faim qu'elle pourrait avaler n'importe quoi. J'avais souri à ce moment-là. Et quand j'avais déposé un baiser sur sa joue, elle m'avait embrassé tendrement. Je prolongeai le baiser et posai une main sur sa cuisse. J'avais déjà démarré la voiture, mais… Je ne savais toujours pas où aller. Je décidai de reposer la question à Wendy. D'un air un peu désolé.

    « Dis, chérie… Est-ce que tu préfères grignoter un truc dans un fast-food, ou est-ce que tu préfères que je t'emmène à Ago Restaurant, par exemple ? »

    Je trouvais Wendy vraiment méritante d'étudier tout en travaillant quelquefois. Je ne l'avais jamais fait, personnellement. Mes parents n'étaient pas vraiment riches, mais après le secondaire, j'avais obtenu une bourse d'études. Et ça m'allait très bien. Je m'étais consacré entièrement à mes études d'histoire, avant de devenir prof. Ce qui me plaisait. Mais quand nous avions emménagé ensemble, quelques mois auparavant, Wendy avait décidé de travailler deux après-midi par semaine dans un Starbucks. Avec mon salaire de prof, je n'étais pas riches, certes, mais je n'étais pas non plus pauvre. Donc, si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais volontiers payé les factures seul, mais Wendy avait insisté pour contribuer. Et je l'admirais pour cela. Je regardai ma petite amie en souriant, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Jeu 7 Juil - 12:57




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

Lionel et moi, nous avions pas mal de points en commun. Pour commencer, nous étions touts les deux des têtes. Au lycée, il avait d'excellentes notes, et si nous avions eut le même âge, on serais forcément gentiment battu pour avoir la première place. Deux années nous séparaient, mais cela ne changeait rien au fait, que nous avions tout deux finit les meilleur de notre année à la fin du lycée. A l'université, c'était pareil. Bon, moi je n'avais pas terminer, il me restait deux années avant d'avoir mon diplôme de droit. Lionel, lui avait obtenu les meilleures résultats de la sienne en histoire. Et je savais qu'il était un excellent professeur.

Nous avions aussi quelques traits de caractère complètement opposés. Ainsi, contrairement à lui, je n'était pas timide. C'était même tout le contraire. J'avais tendance à foncer dans le tas, dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. J'envoyais paître ceux qui avait le malheur de me contredire. Lionel, lui préférait me laisser agir, il avait toujours été comme ça, et même encore aujourd'hui, il préférait me laisser prendre les décisions. C'était gênant, parce que j'avais pas envie de faire quelque chose qui pourrait lui déplaire. Une fois encore, il me proposa de choisir moi même notre plan pour la soirée. A dire vrai, je me fichais pas mal de l'endroit ou nous irions manger, pour moi, le principal c'est que je serais avec lui et c'est tout. Ma réponse, ne sembla pas lui convenir, et après m'avoir rendu mon baisé, il me reposa la question.

Je le regardais doucement, puis je répondis :

WENDY : Ado, c'est bien, ou autre chose. Mais pas un Fast Food, j'en ai marre de manger des cochonneries.

Je n'étais pas le genre de fille à surveiller sa ligne à longueur de temps, mais étant donner que Lionel et moi on était pas des as des fourneaux, on se contentait de manger des pâtes ou de se commander, soit une pizza, soit un chinois. Résultat, le dimanche matin, j’allais courir deux heures dans Hyde Park pour perdre la graisse accumulée pendant la semaine. L'autre soucis, c'est que de manger dans un vrai restaurant, c'était cher, et j'avais pas envie de jouer les petites amies capricieuses si on avait pas les moyens de se le payer.

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Invité
Invité
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Ven 8 Juil - 4:49

    J'avais toujours un sourire d'excuse quand je demandais à Wendy ce qu'elle voulait faire exactement. Je savais que parfois, ça l'agaçait, ou que ça la gênait. Parce qu'elle craignait de faire quelque chose que je n'aime pas, ou qu'elle voulait aussi mon avis. Mais bon, j'étais comme ça, c'était dans ma nature. À chaque fois qu'on me demandait ce que je voulais faire, je répondais toujours : " c'est comme tu veux ". Ceux qui me connaissaient bien y étaient habitués. Ceux qui ne me connaissaient que de vue me traitaient d'introverti. Ce genre de qualificatif m'avait poursuivi pendant toutes mes années de lycée et de fac. Mais au fond, je m'en fichais. J'étais bien différent de Wendy. Wendy, beaucoup plus expansive, plus ouverte, plus sociable, plus franche, plus spontanée. Cela ne me dérangeait pas du tout, au contraire. J'aimais sa personnalité. On dit souvent que les contraires s'attirent. Moi, je préférais dire que nos caractères se complétaient bien. Il n'y avait qu'en cours que j'étais moins réservé, plus entreprenant. Mais après tout, j'y étais bien obligé, c'était mon métier…

    Je savais que nous devions aller dîner, mais je ne savais pas où. J'avais demandé à Wendy de faire le choix entre un fast-food et un bon restaurant. Hum, pas très difficile, comme choix. Wendy me répondit qu'elle ne voulait pas aller dans un fast-food, parce qu'elle en avait marre de manger des cochonneries. Personnellement, je savais que je ne me nourrissais pas très bien. Je détestais faire la cuisine. Alors souvent, nous commandions. Ça m'arrangeait bien.

    « Va pour le bon restaurant, dans ce cas ! »

    Je savais que Wendy allait aussitôt penser au prix. Elle n'était pas une de ces femmes qui exigent tout de leur homme, qui demandent des choses hors de prix. Le restaurant, ce n'était jamais donné, clairement. Et puis nous n'étions pas riches. Un prof, ce n'est pas un homme politique, pour caricaturer un peu. Mais je ne manquais pas non plus de moyens. Je ne pouvais pas aller au restaurant tous les soirs, mais une fois de temps en temps, pourquoi pas. Si c'était pour faire plaisir à ma petite amie, il n'y avait aucun problème. Je n'étais pas du genre radin, avare. Alors sans hésiter, je conduisis jusqu'à Ago Restaurant. C'était un restaurant qui se situait dans Melrose Avenue. Une rue commerçante populaire s'étendant du Santa Monina Boulevard, à Beverly Hills, jusqu'à Hover Street à Silver Lake.

    C'était le restaurant auquel nous nous rendions parfois, quand l'envie nous en prenait, ou avec des potes. Donc je connaissais assez bien. Je garai ma voiture dans le parking, et me rendis dans le restaurant, main dans la main avec Wendy. Nous fûmes bien accueillis, bien sûr. Et je réussis à obtenir une table pour deux, dans un coin un peu intime du restaurant. Je m'installai, avant de m'intéresser au menu.

    « Chérie, tu prendras quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Ven 8 Juil - 14:57




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

Nous avons finalement choisit d'aller dîner chez Ado, un restaurant convivial ou nous avions déjà été quelque fois, même à l'époque ou nous n'étions que des amis. De plus, c'est une rue que je connaissais bien pour y avoir fait de nombreux achats dans les boutiques de fringues. Que voulez-vous, je n'étais pas une fille pour rien.

J’admets qu'en cas de problème, mon père n'hésiterait à nous aider, Lionel et moi, d’ailleurs, il trouvait idiot de ma part d'avoir pris un job au Starbuck. Seulement, je voulais lui montrer que je pouvais me débrouillé sans avoir recours à ses cartes de crédit, et puis, même si Lionel avait un poste sérieux, je trouvais mieux d'avoir un peut d'argent de côté pour les coups dur. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans la vie. Un jour, tout vas bien, et le lendemain, ce n'est plus ça. Mais bon, comme je n'avais jamais été une fille envieuse, j'étaie toujours à râler quand on m'offrait quelque chose, même un simple cadeau. D'ailleurs, quand Lionel m'offrait un truc, je chipotais à chaque fois, même si, dans le fond, j'étaie heureuse qu'il est eut envie de me faire un cadeau.

Je jeune homme conduisit donc jusqu'au restaurant, il trouva une place rapidement et nous nous rendîmes à l'intérieur. On nous plaça dans un endroit plutôt calme, que je trouvais plutôt romantique. J'étaie contente d'être ici avec lui. On nous apporta un menu. Très vite, je me plongeais dedans, sans parvenir à me décider. Lionel rompit le silence en me demandant ce que je comptais prendre.

WENDY : J'en sais trop rien, répondis-je, ils ont changés les menus, et j'arrive pas à savoir lesquels sont sas viande.

J'étaie végétarienne, ce que Lionel savait bien évidement. Ce n'était pas parce que j'étaie une militante pour la protection des animaux, même si je les adorais, mais plutôt parce que j'aimais pas ça. L'odeur de la viande, même cuite, me donnais la nausée. Pourtant, petite j'en mangeais sans problème.

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Invité
Invité
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Sam 9 Juil - 3:32

Il serait faux de dire que j’étais un habitué de ce restaurant. Je n’étais pas un habitué des restaurants tout court. Je ne pouvais pas me permettre d’aller au restaurant une fois par semaine, voilà tout. Mais une fois par mois, par exemple, ça ne me posait aucun problème. Bien au contraire, j’aimais bien ça. Et puis, j’adorais être servi, ne pas avoir à faire la vaisselle… À l’appartement, je faisais très rarement la cuisine. Au pire, je faisais des pâtes, de la salade… Bref, des trucs simples, quoi. Ma mère ne m’avait jamais appris à cuisiner, elle n’en avait pas le temps. Ce qu’elle m’avait appris… Eh bien, c’était : parler français, travailler dur à l’école… Elle était beaucoup plus portée sur l’intellect. Donc, ce n’était pas étonnant que je sois comme ça. Quand j’avais besoin d’un plat, ou d’une réparation, j’appelais un professionnel, voilà tout.

Mais j’étais content d’être là, ce soir. Avec Wendy, je venais là pendant les grandes occasions : la réussite des exams, notre première année ensemble… Et puis, on nous avait installés dans un coin tranquille, un peu à l’écart, plus intime. Plus romantique. Comme ça, nous serions au calme, pour un dîner en tête à tête. C’était un restaurant branché, où on pouvait passer une soirée agréable en amoureux ou en groupe. J’y étais venu une fois, pour un pot de fin de semestre avec des collègues de travail. Bien sûr, j’étais le plus jeune de la bande, et en j’avais un caractère réservé, donc j’étais un peu gêné…

Je regardais le menu apporté par la serveuse. Wendy disait qu’ils avaient changé le menu, et qu’elle ne parvenait pas à savoir quels plats étaient végétariens. Je savais qu’avant, Wendy mangeait de la viande. Mais maintenant, elle ne la supportait plus. Contrairement à elle, je n’étais pas du tout végétarien. Mais parfois, je m’en abstenais, histoire qu’elle n’ait pas la nausée pendant tout le repas. J’hésitais encore un peu.

Je vais prendre leur spécialité au saumon, optai-je.

Je n’avais jamais goûté, et je voulais voir ce que ça donnait. Puis j’attendis que Wendy choisisse, tout en essayant de l’aider à se repérer, à choisir.

Tu veux plutôt des pâtes, du poisson, des légumes… ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
i'm G. Wendy Halliwell
{ A Angel Fallen From Grace

date d'arrivée : 30/06/2011
nombre d'articles : 170
âge du perso : 22 ans
mon job : étudiante
célébrité : Vanessa Hudgens
crédits : money honey.
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy Mar 12 Juil - 9:47




Lionel && Wendy


ENFIN LE WEEK-END !

Cela faisait bien deux ou trois ans que je ne mangeait plus de viande. A l'époque, j'avais craint que l'histoire ne se soit répéter et que je soit forcer une fois de plus de me faire avorter. Vous comprenez, du jour au lendemain je ne supportais plus l'odeur de la viande, il y avait de quoi se poser des questions. Par chance, ce n'était pas ce que j'avais cru. Pas de bébé en vu, juste que je n'aimais plus la viande, point. Mon père n'avais pas comprit, mais il avait bien fallu qu'il s'y fasse. Le plus chiant, c'est qu'à cause de ça, mon entourage évitait d'en manger pour ne pas me rendre malade. Je n'avais jamais voulu ça, d'ailleurs, je ne forçais pas Lionel à faire comme moi. Enfin bon, c'était comme ça, peut être qu'un jour, ce dégoût pour la viande disparaîtrait. De toute manière, petite, je préférais le poisson, donc ça ne me dérangeais pas du tout d'en manger régulièrement. Au fastfood, c'était pareil, je prenais tout le temps le spécial poisson, il y en à pas des masses, donc forcément, j'en avais marre de manger ça.

Lionel se décida pour le plat de saumon. Je ne l'avais pas remarquer sur le menu. Sa décision me faisais envie, et je me décidais à prendre la même chose. Les pâtes, j'en avais par dessus la tête. on en mangeait bien que de trop !

WENDY : Je vais prendre comme toi finalement, j'ai toujours adorer le saumon, répondis-je, en me grattant le nez.

Je réfléchissais à la garniture. Dans les restaurant, ils proposaient toujours des frittes en accompagnement. Et ça, pareil, j'en mangeais de trop, et j'en étais écœurée.

WENDY : Et des petits légumes oubliés pour accompagné les tout, dis-je pour terminer.

J'étaie tout de même très gourmande, je ne le cachais pas. Souvent, il m'arrivais de me lever la nuit pour grignoter un truc, des gâteaux, en général. Le sucre, c'était mon truc, il fallait sans cesse que je pioche dans un paquet de bombons, et quand je sortais de cours, j’allais directement à la pâtisserie du coin pour m'acheter un gâteau plein de crème. Je sais bien, ce n'est pas très raisonnable, mais quand il est question de sucre, je fais tout de suite moins la difficile.

Et d’ailleurs, je ne disais pas non à un cadeau sucré, le hic, c'est que mes proche préféraient m'offrir des fringues ou des bijoux, allez comprendre.

La serveuse vient prendre nos commandes, je pris la main de Lionel dans la mienne, puis je me rappela soudain d'un truc important. Aujourd'hui, c'était nos un an ensemble. Pour moi, ce n'était pas rien, et je lui avais offert quelque chose. Je me penchais pour prendre mon sac et en sortie le petit paquet, que je lui donnais, avec un sourire.

HJ : J'ai refais la fin de mon message, une petite idée qui m'es venu d'un seul coup.

_________________


Il était une fois, Lionel & Wendy « J'irais jusqu'au bout du monde. Je me ferais teindre en blonde, si tu me le demandais. J' irais décrocher la lune, j'irais voler la fortune, si tu me le demandais. Je renierais ma patrie, je renierais mes amis, si tu me le demandais. On peut bien rire de moi, je ferais n'importe quoi si tu me le demandais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pretty-nessa.net

i'm Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy

Revenir en haut Aller en bas

enfin le week-end ✿ Lionel & Wendy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Weekly Infos :: 
préparation des futurs membres
 :: Archives
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com